Soutien-gorge noir en coton bio Soutien-gorge noir en coton bio
Soutien-gorge noir en coton bio Soutien-gorge noir en coton bio
Olly

Soutien-gorge noir en coton bio

Prix réduit Prix €49,00 Prix régulier Prix unitaire  par 

Taxes incluses.

Le soutien-gorge Casamance noir en coton biologique et dentelle italienne a un design épuré. Il est sans armatures pour un confort maximal et une allure naturelle. Les bretelles sont réglables et l'agrafage à deux positions. 

Les teintures sont sans produits nocifs pour votre santé et certifiées Oeko-Tex, et l'élastique fin est fabriqué en Allemagne. Quant à elle, la dentelle est composée à 84% de polyester et à 16% d'élasthanne. 

Le soutien-gorge Casamance noir en coton biologique d'Olly a été imaginé à Paris et confectionné en Hongrie.

Correspondance des tailles :

S = 80A, 85A, 85B, 90B
M = 90B, 85C, 90C
L = 95C, 90D, 95C
XL = 95D, 100C, 100D

La mannequin porte le soutien-gorge Casamance en S et le string Elle en S.

Laver à 30° maximum en machine ou mieux... à la main ! Laver dans un filet de lavage pour éviter d'accrocher les tulles et dentelles. Attacher les agrafes du soutien-gorge entre elles avant le mettre à laver, afin d'éviter qu'elles ne se cognent contre les parois de la machine. Sécher à l'air libre.

 

Les critères

 

La marque

Olly est une marque française de lingerie féminine et éthique, lancée en 2017 par Mathilde et Clémentine.

Chaque pièce est dessinée à Paris et confectionnée en Hongrie avec du tulle français et italiens et de la dentelle de Calais et d’Allemagne pour une fabrication 100% made in Europe. 

Les sous-vêtements d'Olly sont fabriquées en coton biologique, certifié GOTS. En plus d'être plus doux que le coton conventionnel, il est cultivé sans pesticide, insecticide ou OGM. Les teintures utilisées par la marque sont certifiées OEKO TEX-100, un label européen garantissant que les teintures utilisées ne sont pas nocives pour la santé et pour l'environnement. 

Certaines dentelles sont confectionnées à partir de fibres recyclées. L'usine qui fabrique cette fibre en Italie, récupère des chutes de productions et les broie afin de reproduire un nouveau fil. Cela permet ainsi d'économiser environ réduire de 90% l'utilisation d’eau et de 80% les émissions de CO2.